Les mécanismes cérébraux de l’hypnose

Etude de Fanny Nusbaum – News publiée en mars 2010

Une étude a été menée par Fanny Nusbaum sur les mécanismes cérébraux de l’hypnose dans le traitement des douleurs chroniques. Il s’agissait d’étudier la spécificité de ces mécanismes en comparaison avec une simple suggestion d’analgésie sans séance d’hypnose. L’activité cérabrale de 14 patients lombalgiques chroniques a ainsi été étudiée à l’aide de l’imagerie cérébrale (TEP et IRM) dans trois conditions : au repos, en état d’éveil accompagné d’une suggestion d’analgésie et en état d’hypnose avec la même suggestion d’analgésie. Les résultats ont bien mis en évidence l’activation de réseaux cérébraux différents pour les patients en état d’hypnose.
28 % des sujets en état d’éveil ayant bénéficié d’une suggestion d’analgésie déclarent une baisse des sensations douloureuses.
64% des sujets ayant reçu cette même suggestion mais en état d’hypnose décrivent une diminution de leurs douleurs.
L’imagerie permet de constater l’activation d’un réseau cérébral sensori-moteur pour le groupe en état d’éveil. La suggestion sans état d’hypnose agirait donc essentiellement sur la dimension sensorielle de la douleur.
Tandis qu’en hypnose, c’est le réseau cérébral cognitivo-émotionnel qui est activé. L’hypnose agirait donc davantage sur la dimension émotionnelle de la douleur. Cette étude souligne donc l’importance de la dimension émotionnelle de la douleur et l’apport que peut représenter l’hypnose en agissant sur cette dimension.

Référence : Caractérisation des réseaux cérébraux en jeu dans la modulation de la douleur chronique par hypnose. Etudes menées par Fanny NUSBAUM, chercheur associé au Laboratoire Santé-Individu-Société (S.I.S., EA-4129), dirigé par les Prs Yves MATILLON et Jacques GAUCHER. En savoir plus

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Retour haut de page
COVID-19 : maintien des formations en visioconférence

Etant donné le contexte sanitaire actuel, nos formations sont actuellement proposées en visioconférence.

Vous pourrez, de chez vous, à partir d’un simple ordinateur, suivre la formation, interagir avec le formateur, les autres participants et même participer à des exercices en sous-groupes !

Les personnes ayant participé à une formation en visioconférence pourront par ailleurs, si elles le souhaitent, assister de nouveau et gratuitement à cette formation la prochaine fois qu’elle sera proposée en présentiel.