Vous êtes ici : IFH » Actualités de l'hypnose » Recherche et Publications – Juillet 2010

Recherche et Publications – Juillet 2010

>> Journal international d’Hypnose Clinique et Expérimentale

Au sommaire du numéro de Juillet 2010 de l’International Journal of Clinical and Experimental Hypnosis :

– Le mouvement comme réaction à une suggestion hypnotique de rigidité du bras : Un aperçu des mécanismes sous-jacents (anglais)
Titre original : Motion in Response to the Hypnotic Suggestion of Arm Rigidity: A Window on Underlying Mechanisms, V. Galea, E. Woody, H. Szechtman, M.R. Pierrynowski

 L’entretien cognitif extrême : un modèle pour l’obtention de faux souvenirs par l’inflation de l’imagination (anglais)
Titre original : Extreme Cognitive Interviewing: A Blueprint for False Memories Through Imagination Inflation, 
W. G. Whitehouse, E. C. Orne et D. F. Dinges

– L’hypnose en réalité virtuelle dans la gestion de la douleur associée au rétablissement d’un traumatisme physique (anglais)
Titre original : Virtual Reality Hypnosis for Pain Associated With Recovery From Physical Trauma, D. R. Patterson, M. P. Jensen, S. W. Askay ET S. R. Sharar
Résumé : « La douleur éprouvée à la suite de blessures traumatiques est courante. Elle peut nuire au rétablissement du patient et est souvent traitée de façon inadéquate. En particulier, le rôle que tiennent les techniques analgésiques non pharmacologiques est mal défini. Les auteurs mentionnent un essai clinique randomisé comparatif mené auprès de 21 patients hospitalisés ayant subi un traumatisme, afin d’évaluer l’efficacité analgésique de l’hypnose en réalité virtuelle (HRV), soit une induction hypnotique et une suggestion analgésique fournies par l’intermédiaire d’un logiciel ou d’un équipement de réalité virtuelle (RV). Des évaluations subjectives de la douleur ont été obtenues immédiatement, puis huit heures après l’HRV (laquelle a été utilisée comme thérapie complémentaire aux soins analgésiques standards); elles ont ensuite été comparées aux méthodes par RV auxiliaires sans hypnose et aux soins standards administrés seuls. Les patients ayant reçu l’HRV ont déclaré avoir ressenti une douleur ou des malaises moins intenses comparativement aux groupes témoins.
Ces résultats préliminaires indiquent que l’analgésie par HRV représente une nouvelle technologie méritant d’être approfondie, tant pour améliorer la gestion de la douleur que pour faciliter le recours à l’analgésie hypnotique aux personnes n’ayant pas accès à l’hypnose ou à la suggestion hypnotique administrées par des thérapeutes. »

– L’association entre l’hypnotisabilité et le polymorphisme de la catéchine-O-méthyltransférase (COMT) (anglais)
Titre original : Association Between Hypnotizability and the Catechol-O-Methyltransferase (COMT) Polymorphism
A. Szekely, R. Kovacs-Nagy, Eva I. Banyai; A. C. Gosi-Greguss; K. Varga, Z. Halmai; Z. Ronai, M. Sasvari-Szekely

– Une nouvelle technique hypnotique pour le traitement du de syndrome de stress post-traumatique lié au combat : Une étude ouverte prospective (anglais)
Titre original : A New Hypnotic Technique for Treating Combat-Related Posttraumatic Stress Disorder: A Prospective Open Study
E. G. Abramowitz, P. Lichtenberg
Résumé : « Les souvenirs traumatisants de nombreux vétérans souffrant du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) comportent une composante olfactive pouvant être utilisée selon une technique appelée « conditionnement olfactif hypnothérapeutique » (COH). Trente-six patients externes souffrant d’un SSPT chronique, avec flashbacks résistants provoqués par stimulation olfactive, ont été traités à l’aide de six séances d’hypnose de une heure et demie chacune. Pour mesurer leurs résultats, les auteurs ont utilisé l’Échelle (révisée) des répercussions d’un événement (ERE-R), l’Inventaire de dépression de Beck et l’Échelle d’expériences dissociatives. Une réduction significative des symptômes a été enregistrée à la fin de la période de traitement de six semaines avec l’ERE-R ainsi qu’avec l’Inventaire de dépression de Beck et l’Échelle d’expérience dissociative. Vingt-et-un sujets (58 %) ont répondu au traitement par une réduction d’au moins la moitié de leurs symptômes sur l’ERE-R. Cette amélioration s’était maintenue aux suivis de 6 mois et de 12 mois. L’usage de médicaments a été réduite. Le COH montre un effet positif potentiel dans le soulagement des personnes souffrant de SSPT avec composante olfactive. »

– Les effets d’une diminution vestibulaire liés à l’hypnotisabilité sur la posture et la locomotion (anglais)
Titre original : Hypnotizability-Related Effects of Vestibular Impairment on Posture and Locomotion
M. Menzocchi, G. Paoletti, G. Carli, E. Scattina, D. Manzoni, E. Laura Santarcangelo

Effects of weight-related literal and metaphorical suggestions on the forearms during hypnosis. Santarpia, A., Blanchet, A., Mininni, G., Andrasik, F., Kwiatkowski, F., & Lambert, J.-F. (2010). International Journal of Clinical and Experimental Hypnosis, 58(3), 360–365.

– Préférences quant à l’imagerie hypnotique dans la réduction des bouffées de chaleur : Une communication brève (anglais)
Titre original : Preferences for Hypnotic Imagery for Hot-Flash Reduction: A Brief Communication
Gary Elkins, Joel Marcus, Jennifer Bunn, Michelle Perfect, Lynn Palamara, Vered Stearns, Jacqueline Dove

The International Journal of Clinical and Experimental Hypnosis
Volume 58, Number 3 – July 2010 
Tous le sommaire


Partager la publication

Imprimer
Dernière modification : 26 mars 2018
f7878a7f1a64a1c54116b9a5a502bb38llDo NOT follow this link or you will be banned from the site!