Hypnose et soins palliatifs

Alain Forster, Nicole Cuddy, Stefano Colombo

Un très bel article publié en 2004 sur l’utilité de l’hypnose dans les soins palliatifs. Les auteurs expliquent de quelle façon l’hypnose soutient le patient aux différentes étapes de la fin de vie : du choc de l’annonce jusqu’aux derniers instants. Si la douleur est souvent le « symptôme d’appel » qui amène le patient à rencontrer le thérapeute, l’hypnose aura en fait une utilité beaucoup plus vaste.
Elle permettra au patient de diminuer son anxiété, sa douleur et lui redonnera une prise sur la situation notamment par le biais de l’auto-hypnose. Elle lui permettra également de retrouver des désirs et de s’extraire d’un état uniquement dédié à l’attente de la mort.
Des vignettes cliniques illustrent ce travail. Ainsi Madame Y. explique que « si elle peut sortir, cela veut dire qu’elle est encore vivante et qu’elle peut profiter de la vie en ayant un projet par jour » . Enfin, l’hypnose aidera le patient à partir plus sereinement lors de ses derniers instants.Pour cette jeune fille de 14 ans par exemple l’auteur explique : « Elle a accompli ce qu’elle désirait : elle a traversé l’adolescence en trois jours en étant amoureuse. Elle est partie comme elle l’avait imaginé, en hypnose, sur un grand aigle avec une écharpe rouge accompagnée de ses parents et moi même chacun sur un aigle différent, puis elle nous a fait un signe et a continué sa route seule jusqu’à sa future demeure. »

Lire l’article : Alain Forster et al. « Hypnose en soins palliatifs », Revue internationale de soins palliatifs 4/2004 (Volume 19), p. 143-148.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Retour haut de page
COVID-19 : maintien des formations en visioconférence

Etant donné le contexte sanitaire actuel, nos formations sont actuellement proposées en visioconférence.

Vous pourrez, de chez vous, à partir d’un simple ordinateur, suivre la formation, interagir avec le formateur, les autres participants et même participer à des exercices en sous-groupes !

Les personnes ayant participé à une formation en visioconférence pourront par ailleurs, si elles le souhaitent, assister de nouveau et gratuitement à cette formation la prochaine fois qu’elle sera proposée en présentiel.