L’hypnose outre-atlantique marque le pas

À l’occasion du XXI ème  congrès mondial d’hypnose médicale et clinique qui s’est tenu à Montréal fin août, nos amis canadiens soulignent la méconnaissance de l’hypnose dans le milieu médical
québécois : « L’hypnose est plus utilisée dans le domaine de la santé en Europe qu’au Canada.
Là-bas, des universités ont déjà intégré ces techniques à la formation de psychologues, de dentistes, d’anesthésistes ou d’infirmières ».
Alors que, il y a 20 ans et plus, le canadien Pierre Rainville, apportait un éclairage majeur sur l’imagerie fonctionnelle de la douleur aigüe et le découplage cérébral entre la sensation et l’affect douloureux (Rainville et al., Science 1997 ; 77 : 968-71).

En savoir plus


Institut Français d'Hypnose

Retour haut de page