Vous êtes ici : IFH » Actualités de l'hypnose » Étude prospective comparant l’hypnosédation et l’anesthésie générale pour la pose de dispositif de stérilisation intratubaire en ambulatoire

Étude prospective comparant l’hypnosédation et l’anesthésie générale pour la pose de dispositif de stérilisation intratubaire en ambulatoire

Résumé :

Objectif : Comparer l’hypnosédation à l’anesthésie générale chez des patientes devant bénéficier, en ambulatoire, de la pose de dispositifs de stérilisation intratubaire (Essure™).
Type d’étude : Étude prospective comparative de type cas-témoin.
Patients et méthodes :Deux groupes de 12 patientes sont appariés et comparés à partir du choix de la technique anesthésique : hypnosédation (HYP) avec complément de sédation possible par propofol et rémifentanil ou anesthésie générale (AG) associant propofol, sévoflurane et rémifentanil. L’évaluation de l’anxiété et de la douleur repose sur une échelle EVA. L’analyse statistique fait appel à des tests non paramétriques pour données appariées (test de Wilcoxon).
Résultats : Toutes les patientes ont été opérées. Les deux groupes sont statistiquement comparables. L’anxiété en préopératoire avant toute prémédication est moindre dans le groupe HYP (p ? 0,05). En salle de surveillance post-interventionnelle (SSPI), l’anxiété et la douleur restent moindres pour ce même groupe HYP (p ? 0,05). Toutefois, l’anxiété s’atténue dès la SSPI (p ? 0,003) au sein du groupe AG. Puis, il n’y a plus de différence significative à la sortie, en termes de douleur et d’anxiété (p = 0,56). Aucune conversion en AG n’est nécessaire dans le groupe HYP, mais cinq patientes ont recours à une sédation dont les posologies sont très faibles comparativement à celle de l’anesthésie générale. La consommation en antalgiques est équivalente dans les deux groupes.
Conclusion : Le recours à l’outil hypnotique est une alternative intéressante pour la prise en charge des patients lors de certaines interventions médicales invasives ou chirurgicales.

Auteurs : H. Musellec, F. Bernard, P. Houssel, N. Guillou, P. Hugot, L. Martin, H. Hamelin, J. Lanchou, M.-E. Gentili, C. Devins and C. Virot
Référence : 
Annales Françaises d’Anesthésie et de Réanimation
Volume 29, Issue 12, December 2010, Pages 889-896
Langue : Français

 


Partager la publication

Imprimer
Dernière modification : 11 février 2013
8607870953800c9be19bb90245cfbe16$$$$$$$$$Do NOT follow this link or you will be banned from the site!