Je suis plus proche de mes patients grâce à l’hypnose

Dans une interview accordée au quotidien belge La Libre, ce médecin anesthésiste nous rappelle que l’hypnose doit être envisagée comme un complément.
L’hypnose n’est pas l’anesthésie.
Cette définition rejoint la position de la SFAR : l’hypnose ne remplace pas l’anesthésie pharmacologique et ne dispense pas de respecter les recommandations professionnelles, notamment en matière de sécurité des patients.

Article payant

En savoir plus


Institut Français d'Hypnose

Retour haut de page