Réduire l’anxiété opératoire des enfants grâce à l’hypnose

Le webzine de l’APHP présente une étude pilotée par Karine Tiberghien, infirmière anesthésiste et Nathalie Duparc-Alégria, infirmière ressource douleur (hôpital Robert Debré), depuis le mois de mars 2011. Cette étude a pour objectif de mesurer l’impact d’une séance d’hypnose avant une intervention chirurgicale sur l’anxiété et la douleur ressentis par les enfants. Cette étude portera sur 100 enfants âgés de 10 à 18 ans dans le cadre de deux interventions de chirurgie orthopédique. Le groupe « hypnose » bénéficiera d’une courte séance d’hypnose avant tout geste anxiogène tandis que le groupe dit « classique » bénéficiera d’une prise en charge classique. Le souhait des infirmières chargées de ce projet est de mesurer de façon objective l’intérêt de l’hypnose dans ce type de prise en charge. (09/12/11)

>En savoir plus sur ce programme de recherche infirmière AP-HP
Lire l’article du Parisien

Institut Français d'Hypnose

Centre de préférences de confidentialité

Retour haut de page
Les inscriptions sont ouvertes !

Réservez dès maintenant votre place pour le colloque « Hypnose thérapeutique : l’Art et les manières » et profitez d’un tarif avantageux.