Recherche : L’hypnose sur la voie de la subjectivité

Antoine Bioy fait le point sur les recherches actuelles et plus spécifiquement sur celles qui envisagent l’hypnose en tant que phénomène inscrit dans un contexte relationnel. L’hypnose n’est alors plus perçue uniquement comme un analogue médicamenteux. Il évoque notamment les études qui mettent en évidence les effets de l’hypnose aussi bien sur le patient que sur l’équipe soignante dans son ensemble. L’hypnose permet en effet de diminuer le niveau de stress des soignants qui prennent en charge ces patients.

Extrait : « A l’heure où chacun est invité à montrer l’efficacité de ce qu’il emploie, ce type d’étude plaide pour une vision intelligente de l’hypnose, qui ne saurait être considérée comme un analogue médicamenteux, mais plutôt comme une approche singulière et différente de l’autre en difficulté, dont chacune des parties peut tirer un bénéfice. »

Lire l’article

(Paru dans : Hypnose et thérapies brèves – n°31 – novembre-décembre-janvier 2014)

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Retour haut de page

Covid-19

Etant donné le contexte sanitaire actuel, nos formations sont désormais proposées en visioconférence : de chez vous, à partir d’un simple ordinateur, vous pouvez suivre la formation, interagir avec le formateur, les autres participants et même participer à des exercices en sous-groupes !

Les stagiaires participant à des modules de formation en mode « visioconférence » seront par ailleurs invités, s’ils le souhaitent, à y participer de nouveau gratuitement la prochaine fois qu’ils seront proposés en présentiel.

Pour d’avantage d’informations, contactez-nous.