Conférence en ligne : L’hypnose : outil de soin à part entière

Cette conférence proposée par l’espace des sciences de Rennes est consacrée à l’utilisation de l’hypnose dans le secteur hospitalier. Trois professionnels de la santé du CHU de Rennes expliquent leur pratique de l’hypnose à l’hôpital : le Dr Ph. Rault, anesthésiste, responsable du centre d’évaluation et de traitement de la douleur aborde la douleur dans sa dimension psychique et l’intérêt de combiner des approches non médicamenteuses au traitement médicamenteux. A l’aide de l’imagerie cérébrale, on constate en effet que l’hypnose permet d’agir sur les zones cérébrales responsables du codage émotionnel de la douleur et permet d’activer les systèmes inhibiteurs descendants. Le Dr Marie-Madeleine Lucas, anesthésiste-réanimateur au service de chirurgie pédiatrique présente une étude sur les troubles du comportement post-opératoire (troubles du sommeil, conduites de régression, colères, …). La réduction de l’anxiété pré-opératoire à l’aide de l’hypnose permettrait en effet de diminuer ces troubles du comportement post-opératoire. Anne-Sophie Restif, puéricultrice à l’unité d’onco-hématologie pédiatrique du CHU de Rennes présente l’hypnose conversationnelle et les différents modes de communication hypnotique utilisés selon l’âge et la modalité sensorielle privilégiée par les enfants. Elle insiste sur la nécessité d’éviter les phrases anxiogènes « n’aie pas peur », « ne pleure pas » et d’utiliser plutôt des métaphores et des mots simples pour expliquer le soin en s’adaptant à l’enfant et son univers.  (avril 2011)

> En savoir plus

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Retour haut de page
COVID-19 : maintien des formations en visioconférence

Etant donné le contexte sanitaire actuel, nos formations sont actuellement proposées en visioconférence.

Vous pourrez, de chez vous, à partir d’un simple ordinateur, suivre la formation, interagir avec le formateur, les autres participants et même participer à des exercices en sous-groupes !

Les personnes ayant participé à une formation en visioconférence pourront par ailleurs, si elles le souhaitent, assister de nouveau et gratuitement à cette formation la prochaine fois qu’elle sera proposée en présentiel.