Maladie D’Alzheimer et Hypnose

Comment entrer dans le monde de l’Autre ?

Marie-Pierre MONIN GALLET, Psychologue Clinicienne

mémoire de DU Hypnothérapie – Université de Bourgogne – 2013

Extrait : « Ma première motivation pour choisir ce sujet c’est, qu’en tant que psychologue, je me sens démunie face à ces malades qui ont un problème de communication et de relation ; on a beau me dire : il faut servir de moi auxiliaire, faire preuve d’étayage, de prêts de mots et servir de miroir à l’autre, je ne me sens pas très efficace. En plus, je suis au sein de deux consultations, donc la fréquence des rendez-vous et le lieu, souvent anxiogène, ne me semblent pas du tout appropriés. Jusqu’à présent, j’essayais plutôt dans ce contexte, de travailler auprès des familles, de l’entourage proche qui en a non seulement besoin mais aussi dans l’hypothèse qu’en apaisant le conjoint, l’enfant devenu le parent de son propre parent et en le conseillant, l’environnement du patient sera le plus favorable possible. Car bien souvent ce sont des personnes très sensibles aux mouvements affectifs, au climat qui les entoure. Sans rejeter cette part importante du travail, comment aborder le patient atteint de cette maladie sous l’angle de l’hypnose ? »

Lire le mémoire : Comment entrer dans le monde de l’autre ?

 


*A noter : Ce document numérique est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur au même titre que sa version papier. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document. D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une poursuite pénale. Toute utilisation d’une partie de ce document doit faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès de l’auteur. L’IFH a pris soin de demander son accord à l’auteur avant de diffuser ce document.

Partager la publication

Imprimer
Dernière modification : 9 janvier 2014
c98727ad46f2317c9ee2418feb058fa1VVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVVDo NOT follow this link or you will be banned from the site!