L’hypnothérapie de l’enfant

Le dessin entre rêve éveillé et anticipation

Jean-Baptiste Guimier, psychologue

mémoire de DU Hypnothérapie – Université de Bourgogne – 2013

Extrait : “Comment des auteurs comme Joyce Mills et Nicole Fabre aux références théoriques différentes utilisent un même médiateur, le dessin, pour faire de la psychothérapie d’enfants ? Au-delà de la demande de dessin faite à l’enfant, quels sont les mouvements psychiques que nous lui demandons de faire ? Et qu’en est il de l’aspect théorique d’un simple exercice ?
Pour essayer de répondre à ces questions, je me suis intéressé au rêve éveillé puisque c’est de là que vient Nicole Fabre. J’ai également porté mon attention sur l’usage des métaphores, car c’est l’origine du travail de Joyce Mills. Le dessin étant le dénominateur commun de leurs travaux, je présente ensuite les lignes fondatrices du travail en psychothérapie avec le dessin de l’enfant. Le travail des trois dessins est présenté comme un exercice d’hypnose pour les enfants, il me semble intéressant d’évoquer ce qui pourrait être la spécificité de l’hypnose d’enfant.”

Lire le mémoire : L’hypnothérapie de l’enfant

 


*A noter : Ce document numérique est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur au même titre que sa version papier. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document. D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une poursuite pénale. Toute utilisation d’une partie de ce document doit faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès de l’auteur. L’IFH a pris soin de demander son accord à l’auteur avant de diffuser ce document.

Imprimer
Dernière modification : 9 janvier 2014
1722e7b99431611e37eb5a782f1fef9d%%