Hypnose médicale chez l’adolescent douloureux chronique

Edwige CAND, médecin généraliste

mémoire de DU Hypnose médicale et hypnose clinique, Université de la réunion – 2013

Extrait : « Le travail de ce mémoire porte sur l’analyse à postériori des premières séances d’hypnose que je propose à ces jeunes patientes dans le cadre présenté. D’abord le contenu des séances en lui même : la pertinence des techniques utilisées, le respect des principes de communication hypnotique (inductions, suggestions, saupoudrage, ratification, ancrage et prescription de l’ancrage en vue d’une appropriation de l’expérience sous forme d’auto-hypnose). Egalement ma capacité à m’accorder à leur demande, leur langage verbal et non verbal. Les questions soulevées, les freins liés à la disponibilité des patientes pour que des changements s’opèrent maintenant, leurs ressources, leur contexte de vie ; d’autres liés à mes limites à ce stade de la formation. Les observations se limiteront au format de ce mémoire, mais l’on pourrait discuter des heures autour de ces premières situations cliniques et des questionnements qu’elles soulèvent. »

Lire le mémoire : Hypnose médicale chez l’adolescent douloureux chronique

 


*A noter : Ce document numérique est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur au même titre que sa version papier. Ceci implique une obligation de citation et de référencement lors de l’utilisation de ce document. D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une poursuite pénale. Toute utilisation d’une partie de ce document doit faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès de l’auteur. L’IFH a pris soin de demander son accord à l’auteur avant de diffuser ce document.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Retour haut de page
COVID-19 : maintien des formations en visioconférence

Etant donné le contexte sanitaire actuel, nos formations sont actuellement proposées en visioconférence.

Vous pourrez, de chez vous, à partir d’un simple ordinateur, suivre la formation, interagir avec le formateur, les autres participants et même participer à des exercices en sous-groupes !

Les personnes ayant participé à une formation en visioconférence pourront par ailleurs, si elles le souhaitent, assister de nouveau et gratuitement à cette formation la prochaine fois qu’elle sera proposée en présentiel.