Mémoire de DU : Hypnose dentaire

Utilisation de l’hypnoanalgésie en odontologie

Dominique LABASTIE, Chirurgien-dentiste

Extrait : « Mme M. est angoissée par la durée de la séance, une mauvaise occlusion dentaire due à l’absence de plusieurs dents est responsable d’un porte-à-faux entre les dents supérieures et inférieures (les dents entrent en contact 1000 à 1500 fois par jour), entraînant des douleurs de l’articulation temporo-mandibulaire. Mme M. a des difficultés à maintenir sa bouche ouverte longtemps. De plus, Mme M. craint d’éventuels problèmes allergiques liés à l’utilisation d’anesthésique local. L’hypnose me semble une bonne indication pour l’aider à commencer son traitement et nous décidons de programmer cette première longue séance sous hypnose. C’est une première pour ma patiente et pour moi. Le rendez-vous est pris pour un samedi matin. »

Consulter le mémoire

Voir tous les mémoires de DU en libre accès

 

 

Institut Français d'Hypnose

Retour haut de page
Les inscriptions sont ouvertes !

Réservez dès maintenant votre place pour le colloque « Hypnose thérapeutique : l’Art et les manières » et profitez d’un tarif avantageux.