Vous êtes ici : IFH » Articles et thèses sur l’hypnose » Mémoires de DU – Hypnothérapie et Hypnose médicale » Un marchand de sable au pays des possibles : Ou les débuts de mon aventure hypnotique en anesthésie

Un marchand de sable au pays des possibles : Ou les débuts de mon aventure hypnotique en anesthésie

Dr Soraya MAZOUZI, médecin anesthésiste

Diplôme Universitaire Hypnose médicale et hypnose clinique, Université de la réunion – 2013

Extrait : « Pour les enfants les problématiques sont les mêmes. Comment va se passer ce séjour dans un autre monde qu’est le bloc opératoire ? La gestion de l’anxiété péri-opératoire est un enjeu
important. Les douleurs seront-elles contrôlées et à un niveau acceptable ? L’enfant gardera-t-il des séquelles psychologiques de son séjour hospitalier ?
Je travaille au CHU de la Réunion en temps qu’anesthésiste. Mon activité habituelle, hors des gardes à la maternité, se déroule exclusivement avec les enfants. Nous les prenons en charge dès
la naissance jusqu’à leurs 18 ans. On ne croise la plupart nos jeunes patients que pour une ou deux interventions, lors d’un incident de la vie (une fracture, la réparation d’une hernie, une cure
d’appendicectomie, …) ; mais un pourcentage non négligeable d’entre-eux reviennent encore et encore à cause de pathologies chroniques. Ceux- là, encore plus, réclament un soin plus grand dans
la relation que l’on noue souvent pour de nombreuses années, l’équipe d’anesthésiste pédiatrique étant réduite à quatre médecins. »
[…]
« L’hypnose a bien sa place dans le parcours des enfants à l’hôpital. Elle permet une meilleure relation avec l’enfant et ses parents qui deviennent acteur des soins. Elle transforme le rapport de
l’enfant au monde médical. »

Lire le mémoire sur l’hypnose et l’anesthésie

Imprimer
Dernière modification : 17 janvier 2014