Institut Franšais d'Hypnose Institut Français d'Hypnose

Newsletter Décembre 2011 :
Actualités de l'Hypnose et de l'IFH

Afficher la version web de cette lettre
 
          L'IFH en 2012 : Bilan et Nouveautés !
 
Au programme
  L'IFH en 2012 : Bilan et Nouveautés !
  L'hypnose médicale vue par les médias
  Publications et recherche
  Colloques à venir
  Prochaines formation
 
Prochaines formations
 

Hypnose et Enfants Techniques d'Hypnoanalgésie en pédiatrie

Prochaine session : 19 et 20 Janvier
Durée : 3 modules
de 2 jours + 1 jour


Programme
| Dossier d'inscription

 

hypnose dentaireL'hypnose en odontologie

Début : 17 et 18 mai

Durée : 5 modules de 2 jours

Programme | Dossier d'inscription

 
Post-Formation
 

hypnose douleur et enfantHypnose et soins en pédiatrie

Thierry Moreaux, Puériculteur, Infirmier anesthésiste.
Anne-Françoise Thiollier, Infirmière puéricultrice

Dates : Sam. 21 Janvier
Code : J.1.A

En savoir + | S'inscrire

 

Hypno-anesthésieHypno-anesthésie

Dr Don Pierre Giudicelli, Médecin anesthésiste
Karima Rivera et Sylvie Girardot, Infirmières anesthésistes

Dates : Dim. 22 janvier
Code : J.2.A

En savoir + | S'inscrire

 

Therapie FamilialeThérapie familiale et hypnose
Anne Almosnino, Psychologue clinicienne

Dates : Samedi 28 et Dimanche 29 Janvier
Code : W.1.T

En savoir + | S'inscrire

 

Public : Ces séminaires s'adressent aux étudiants en hypnoanalgésie et hypnothérapie ou aux professionnels de la santé ayant suivi au moins un an de formation à l'hypnose

> Tous les séminaires 2011-2012

 

 

voeux IFH 2012L'IFH en 2012 : Bilan et Nouveautés !

Depuis plus de 20 ans l’IFH contribue par ses actions de formation et de recherche à la reconnaissance de l’hypnose et à sa diffusion auprès des professionnels de la santé. La fondation de cet institut en 1990 par Didier Michaux, Docteur en psychologie, a fait suite à 20 ans de recherche en collaboration notamment avec Léon Chertok. La création de l’Institut Français d’Hypnose s’appuyait sur deux objectifs principaux :

-  Transmettre une éthique de la pratique en concevant notamment l’hypnose comme un outil complémentaire à une formation initiale dans le champ de la santé.
- Favoriser par ses actions le développement d’une connaissance scientifique de l’hypnose.

Ces exigences ont largement contribué au succès que rencontre l’hypnose aujourd’hui dans le secteur hospitalier. La compréhension de l’hypnose a, en effet, permis aux soignants comme aux patients de se l’approprier et de bénéficier ainsi de techniques hypnotiques utiles aussi bien dans la prise en charge de la douleur que dans celle des troubles psychiques.

2012 : Un nouveau tournant pour l'IFH

Pour poursuivre ce travail et développer de nombreux autres projets, Didier Michaux a choisi de s'entourer de deux praticiens de talent :



Isabelle CélestinIsabelle Célestin-Lhopiteau, Psychologue clinicienne et psychothérapeute sera la nouvelle
directrice de l'IFH
. [voir son parcours]



AntoineBioy Antoine Bioy, Docteur en psychologie, assurera des missions en tant que
responsable scientifique de l'IFH.
[voir son parcours]



Leurs contributions importantes dans le champ de l'hypnose tant par leurs publications, leurs activités de recherche que par leur implication respective dans le secteur hospitalier permettront de poursuivre et de développer le travail initié par Didier Michaux dans un même souci éthique et scientifique que lors de la création de l'IFH en 1990 !

Vous trouverez également dans cette lettre l'actualité récente d'Isabelle Célestin-Lhopiteau et d'Antoine Bioy.


Très bonnes fêtes à tous !!!

 
   
         L'hypnose médicale vue par les médias
 
 

Vidéo : Hypnose et phobie du soin (15/12/11)

allo docteurLa 5ème consacre un numéro d'Allo Docteur à la phobie des soins.
Isabelle Célestin-Lhopiteau, directrice de l'IFH et psychologue à l'unité douleur et soins palliatifs du CHU Bicêtre, y aborde cette phobie et la façon dont on peut la prendre en charge. Isabelle Célestin
La phobie des soins peut recouvrir différentes réalités : une mauvaise expérience avec un premier médecin, la peur de la douleur ou même la peur de l'annonce du diagnostic.
Généralement, lorsque la phobie s'installe elle peut ensuite être associée et déclenchée par de simples éléments de l'environnement médical comme l'odeur de l'hôpital, la blouse blanche, ou le mot lui-même (médecin, piqûre). Isabelle Célestin évoque alors l'utilité de l'hypnose dans de telles indications. Elle explique que les patients phobiques des soins sont focalisés sur leur peur, le but de l'hypnose est de les amener à se défocaliser de leur peur pour s'ouvrir à d'autres perceptions. Myriam Bloch
Un reportage présente également de quelle façon l'hypnose médicale est utile aux patients ayant la "phobie du dentiste". Nous y suivons Myriam Bloch, Chirurgien-Dentiste, et Tatiana, une de ses patientes, souffrant d'une phobie des soins dentaires. Myriam Bloch explique que l'utilisation de l'hypnoanalgésie permet de réduire les produits anesthésiants et favorise la détente du patient en lui permettant de s'évader dans son imaginaire. Cette technique permet ainsi au patient d'apprivoiser sa phobie et de moins anticiper les soins ultérieurs.

> Voir un extrait

 
   
         Publications et recherche
 

Le stress - Marina Carrère d'Encausse, Michel Cymes, Isabelle Célestin-Lhopiteau

le stress

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution d'un ouvrage sur le stress qu'Isabelle Célestin-Lhopiteau a co-écrit avec Marine Carrère d'Encausse et Michel Cymes. Cet ouvrage aborde les différents aspects du stress et du burn-out et les méthodes qui permettent de le gérer.

> Le stress - en savoir plus

 

Article : Réduire l'anxiété opératoire des enfants grâce à l'hypnose (09/12/11)

AP-HPLe webzine de l'APHP présente une étude pilotée par Karine Tiberghien, infirmière anesthésiste et Nathalie Duparc-Alégria, infirmière ressource douleur (hôpital Robert Debré), depuis le mois de mars 2011. Cette étude a pour objectif de mesurer l'impact d'une séance d'hypnose avant une intervention chirurgicale sur l'anxiété et la douleur ressentis par les enfants. Cette étude portera sur 100 enfants âgés de 10 à 18 ans dans le cadre de deux interventions de chirurgie orthopédique. Le groupe "hypnose" bénéficiera d'une courte séance d'hypnose avant tout geste anxiogène tandis que le groupe dit "classique" bénéficiera d'une prise en charge classique. Le souhait des infirmières chargées de ce projet est de mesurer de façon objective l'intérêt de l'hypnose dans ce type de prise en charge.

>En savoir plus sur ce programme de recherche infirmière AP-HP

 

Article : De la douleur de l'enfant à l'usage de l'hypnoanalgésie (09/2010)

Médecine et enfanceCet Article d'Antoine Bioy et Chantal Wood proposé par "médecine et enfance" présente la douleur de l'enfant et la façon dont l'hypnoanalgésie peut la soulager. Les auteurs rappellent dans un premier temps que la douleur de l'enfant s'exprime différemment en fonction de l'âge. Le jeune enfant par exemple, du fait de son immaturité psychique, cesse rapidement de percevoir la douleur comme une perception anormale et en conséquence cesse aussi rapidement de se plaindre. Repli sur soi ou projection de l'agressivité peuvent ainsi être les modes d'expression de la douleur de l'enfant jeune.
C'est pourquoi il est nécessaire pour le soignant d'apprendre à communiquer avec le patient afin de mieux prendre en charge sa douleur. Il pourra par exemple diminuer le sentiment de peur en informant mieux le patient, avec un vocabulaire adapté. Il pourra également adopter une écoute bienveillante afin de diminuer l'anxiété et favoriser l'expression des émotions.
Les auteurs proposent ensuite quelques principes de communication simples face à l'enfant douloureux, par exemple en lui permettant de détourner son attention, en dédramatisant la situation par l'usage d'un langage imagé ou en lui permettant d'anticiper la fin de la douleur, le soulagement.
L'hypnoanalgésie prolonge cette démarche. Elle permet à l'enfant de mettre à distance sa douleur en se plongeant dans son imaginaire. L'hypnose permet de construire avec lui une réalité qu'il va pouvoir modeler.
Antoine Bioy et Chantal Wood abordent enfin de quelle façon l'hypnose agit au niveau cérébral. L'imagerie cérébrale a, en effet, permis d'une part de démontrer que l'état hypnotique existe bien et d'autre part d'identifier les aires cérébrales et les mécanismes impliqués dans la réduction du ressenti douloureux par l'hypnose.

Référence : De la douleur de l'enfant à l'usage de l'hypnoanalgésie, A. Bioy, C. Wood, Médecine et enfance, vol. 30, n° 9, 2010/09, pages 321-327, 21

> Article en libre accès sur simple inscription au site

 

Article : Hypnose et troubles anxieux (2010)

revue médicale suisseCet article aborde la prise en charge des troubles anxieux par l'hypnose. Cet outil offre, en effet, de nombreuses applications dans ce champ. Elle peut ainsi être utilisée : pour aider le patient à mieux contrôler son anxiété, pour le traitement des phobies ou pour prévenir les symptômes post-traumatiques. Les techniques d'auto-hypnose peuvent également être transmises par la suite au patient afin de lui permettre d'être autonome dans sa pratique. Des vignettes cliniques illustrent le travail réalisé par les auteurs avec les patients souffrant de troubles anxieux. Nous y suivons notamment une patiente qui doit bénéficier d'une tumorectomie sous anesthésie générale précédée d'un bilan d'extension en médecine nucléaire et qui souffre d'une phobie du confinement suite à une expérience traumatisante. Cette phobie s'étend à tous les espaces restreints y compris le scanner, l'IRM ou même le masque à oxygène. Le thérapeute utilisera notamment l'hypnose comme outil de désensibilisation en permettant à la patiente de se projeter dans la situation anxiogène. Dans son imaginaire, elle effectuera ainsi le trajet de la chambre jusqu'au bloc opératoire en passant par l'ascenseur. L'apprentissage ultérieur de l'auto-hypnose lui permettra par la suite d'affronter réellement les situations anxiogènes.

Référence : L' hypnose et les troubles anxieux, Daniel Smaga, Nicole Cheseaux, Alain Forster, Denis Rentsch, Nicolas de Tonnac, Stefano Colombo, Rev Med Suisse 2010;6:330-333

> Lire l'article Hypnose et troubles anxieux (libre accès)

 

D'autres publications francophones récentes :

Article : L'hypnose et le Toucher-Massage (R) pour soulager la douleur en fin de vie.
Antoine Bioy, Thierry Moreaux, Agnès Pasturel, Chantal Wood
Soins Pédiatrie/Puériculture- 2011 - Vol 32, N° 262 - pp. 35-38

soins pédiatrie - puériculture
Résumé : "La prise en charge de la douleur en soins palliatifs demande une expertise particulière. Les méthodes dites complémentaires, comme l'hypnose ou le Toucher-Massage (R), agissent non seulement sur la prévention et le traitement de la douleur mais permettent également un accompagnement global de l'enfant, en lui procurant un meilleur confort physique et psychique. Bien plus que des techniques, l'hypnose et le Toucher-Massage (R) constituent de réelles manières de penser l'acte infirmier, axées sur l'humain et son évolution, jusqu'aux derniers instants."

> En savoir plus

 

Article : Hypnose et douleur : questions posées au Docteur Antoine Bioy, revue Douleurs, Évaluation - Diagnostic - Traitement, Vol 12 - N°5 - octobre 2011, pages 265-268
> En savoir plus sur ce numéro Douleurs

Article : Intégrer l'hypnose en psychothérapie de la douleur, A. Violon, Douleur et Analgésie, vol. 24, n° 1, 2011/03, pages 28-37
> En savoir plus sur ce numéro Douleur et Analgésie

 
          Colloques à venir
 

 

EHESS - Séminaires 2011 -2012 : Hypnoses d'Hier et d'aujourd'hui

Organisé par : Jacqueline Carroy, Pascale Haag et Roberto Poma

EHESSPrésentation : "De nombreux discours sur l'efficacité des pratiques liées à l'hypnose, avant et après l'introduction du terme dans les sciences médicales européennes du XIXe siècle, mettent en exergue la puissance de l'imagination humaine comme moteur de changements à la fois organiques et psychiques. C'est pourquoi la question de la force de l'imagination constitue le fil rouge de notre enquête. Par delà les frontières des lieux, des temps et des langues, des lignes de force théoriques se dégagent, qui permettent d'éclairer des pratiques thérapeutiques contrastées et de mettre en lumière des similitudes au travers de textes et de terrains différents. Les notions de transe, de fascination, de suggestion, d'état de conscience ou même celle d'imagination, souvent difficiles à cerner et à transposer d'un contexte et d'une culture à l'autre, seront ainsi réexaminées à partir de l'analyse de textes relevant de l'art de guérir."

Le séminaire a lieu le 2e mardi de chaque mois de 9 h à 13 h du 13/12 au 09/05

> En savoir plus


Rappel des autres dates :

>> 4ème congrès international "hypnose et douleur"
17, 18 et 19 mai 2012 - Congrès Emergences à Quiberon | En savoir plus sur ce colloque



Facebook Rejoignez l'IFH sur facebook !
Google+ Rejoignez l'IFH sur Google+ !

newsletter decembre

S'abonner à la newsletter
Consulter les archives


>> Recevoir une documentation sur nos formations
 

I.F.H. 38 rue René Boulanger 75010 Paris. Tél. : 01 42 51 68 84 - contact@ifh.fr
Centre de Recherche et de Formation

 

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, vous pouvez vous désabonner